COUCHES POUR BEBES ET LEURS SECRETS:
tout ce qu’on doit savoir sur le changement de couche

L’arrivée d’un bébé est une occasion joyeuse et pleine d’enthousiasme, mais aussi pleine de nouveaux défis pour les nouveaux parents et pour tous ceux qui s’occupent des plus petits.

L’un des moments les plus délicats, mais aussi les plus récurrents, lors de la garde d’un nouveau-né, est celui du changement de couche. Il est important de ne pas sous-estimer les modalités et les produits à préférer pour gérer en toute sécurité ce geste quotidien pour en faire une occasion de soins affectueux et conscient.

Précautions

Pour ne pas vivre le moment du changement avec inquiétude,  quelques simples précautions suffisent.

Tout d’abord, avant de procéder au changement de couche, il est essentiel de se rappeler que le bébé ne doit jamais être laissé sur la table à langer sans la supervision d’un adulte, afin d’éviter le risque de chute.
Il fait donc préparer tout ce dont vous avez besoin avant de procéder au changement : les couches, les lingettes, les crèmes, les détergents et les vêtements de rechange devront toujours être à portée de main, afin de ne jamais détourner l’attention du petit.

En outre, il est essentiel de toujours se laver les mains avec soin avant de procéder au changement, pour éviter les contaminations bactériennes qui peuvent être particulièrement nocives au pH délicat des plus petits.

Un autre élément à contrôler est la température de la chambre où vous décidez de changer l’enfant. Il faut choisir un environnement chaud, afin d’éviter les changements de température qui pourraient l’indisposer le petit, en rendant l’occasion du changement inconfortable et gênant.

Un dernier détail fondamental est celui de divertir le petit: communiquez avec lui, chantez lui une chanson, massez lui ou donnez lui son jouet préféré. Ces petites actions le mettront de bonne humeur, en l’empêchant de se tortiller ou de pleurer et en rendant ainsi le changement plus facile. De cette façon, vous créerez un moment agréable de socialisation primaire.

 

Quand et comment changer la couche?

Le changement de couche peut sembler banal, mais il cache des risques pour la santé des enfants. Il est donc important de prendre des précautions pour mieux protéger l’hygiène intime et la peau des plus petits, qui sont beaucoup plus délicates que celles des adultes.

Tout d’abord, il est essentiel de changer la couche chaque fois que le bébé fait caca ou qu’on remarque que la couche est humide.  Environ toutes les 3 heures, il sera nécessaire de procéder au changement même si la couche ne semble pas mouillée. Si l’enfant dort,  il n’est pas recommandé de le réveiller, il suffira de le changer quand il se réveillera.

Les mères se posent souvent une autre question : est-il préférable de changer la couche avant ou après la tétée ? La réponse est subjective et à adapter aux rythmes de votre bébé: s’il a tendance à s’endormir pendant la tétée, on peut  le changer avant afin d’éviter de le réveiller, alors que s’il a tendance à se décharger immédiatement après la tétée, on peut attendre et le changer après.

On doit se rappeler qu’à chaque changement de couche, il est préférable de rincer les zones intimes avec de l’eau, si possible. Lorsque l’enfant ne fait que pipi, il suffit d’utiliser de l’eau, sinon vous devrez utiliser un détergent intime approprié.

En ce qui concerne les filles, il est important de toujours les nettoyer et laver “de haut en bas”, afin d’éviter de contaminer la zone génitale avec des bactéries provenant des fèces;  le choix de produits de nettoyage et d’hygiène intime qui respectent le pH des muqueuses génitales des bébés est tout aussi important, car l’absence d’activité hormonale les rend plus sujettes aux infections et aux irritations.

En ce qui concerne les garçons, il faut faire attention à bien nettoyer les résidus qui peuvent se glisser dans la région génitale.

Pour nettoyer et hydrater les zones intimes des bébés, il est essentiel de se procurer un détergent spécifique et une crème hydratante, émolliente, nourrissante et régénérante qui répondent aux besoins cutanés de leur pH, qui ne peut encore les protéger des agents extérieurs. De cette façon, vous éviterez la dermatite, les irritations et les rougeurs. Pour la même raison, il faut laisser la zone intime bien sèche avant de remettre la couche, en évitant de frotter contre la peau du bébé, mais plutôt en tamponnant. Si le moignon du cordon ombilical est présent, couvrez-le également avec la couche.

Quand et comment introduire le pot?

On peut choisir d’introduire le pot à des âges différents, car les enfants ne sont pas prêts en même temps. Toutefois, les systèmes vésical et rectal arrivent à maturité complète autour de la cinquième année de vie, au delà de laquelle il peut être nécessaire de consulter un médecin pour s’assurer qu’il y a les prérogatives physiologiques pour que l’enfant puisse utiliser le pot.

En ce qui concerne la période de l’année, il est préférable de procéder en été, lorsque les accidents qui laisseront le bébé humide ou sale ne créeront pas le problème du froid pendant le changement ou quand les vêtements et le lit seront mouillés. De toute façon, ce n’est pas un problème si on comprend que le bébé est prêt à enlever la couche pendant la période hivernale.

En ce qui concerne les modalités, la seule règle indispensable est de ne pas démoraliser l’enfant quand il y aura des ‘accidents’. Quant à la façon de procéder, quand le parent pourra reconnaître les créneaux horaires ou les attitudes qui suggèrent que l’enfant doit faire ses besoins, il pourra lui montrer comment utiliser le pot. Même s’il ne réussit pas toujours à utiliser le pot, l’enfant apprendra à associer les besoins au pot et, stimulé par les commentaires positifs du parent, sera incité à acquérir cette nouvelle compétence.  En ce qui concerne le pipi,  besoin plus difficile à reconnaître pour le parent qui observe, mais aussi pour le bébé, qui a toujours été habitué à ne jamais devoir se retenir, l’adulte devrait inviter le bébé à faire pipi. Parfois, il y aura des accidents, mais la sensation de la culotte humide incitera l’enfant à apprendre à éviter de telles occasions.

Les conseils de Linea MammaBaby®
Linea Mammababy® a réalisé des produits spécifiques pour répondre aux besoins cutanés particuliers des parties intimes des bébés, garçons et filles, avec des principes actifs d’origine naturelle et testés sous contrôle dermatologique sur des peaux sensibles.

Pour nettoyer les zones intimes du nouveau-né avec la plus grande délicatesse possible, il est conseillé d’utiliser le Détergent Intime Baby (150 ml pH neutre), une mousse nettoyante délicate à action protectrice, émolliente et apaisante avec des principes actifs d’aloès, fleurs d’hélichrysius et de camomille.

Puisqu’ il n’est pas toujours possible d’avoir accès à l’eau courante pour le rinçage des petits, on peut utiliser des lingettes humides (Lingettes Baby 20 pcs) ou un lait nettoyant (Lait Nettoyant Baby Cosmos Natural), parfait pour le nettoyage du visage et du corps et pour le changement de couche, sans rinçage. Pour les plus petits, il est recommandé de l’appliquer sur un coton-tige et de le passer dans la zone touchée, en répétant l’action plusieurs fois jusqu’à ce qu’il soit complètement nettoyé.

Le choix d’une crème de changement de couche (Crème Changement Baby Cosmos Natural 100 ml) est également important pour renforcer la barrière cutanée, éviter la déshydratation et favoriser la régénération des tissus en cas d’irritation, de rougeur ou de dermatite. Grâce à l’utilisation de cette crème à absorption rapide, on pourra prévenir les dermatites de couche en utilisant une petite quantité sur les zones les plus délicates, qui risquent de rester humides. Pour prévenir la dermatite à couches, il est également utile de toujours laver avec de l’eau après le changement et d’essuyer avec un chiffon en lin.

En cas de dermatite, il faut utiliser une crème dédiée à contrer l’action des agents externes irritants, en contribuant à apaiser, régénérer et nourrir même les couches les plus profondes du derme (Crème Sos Baby 30 ml). Après avoir soigneusement nettoyé la peau, appliquer une fine couche de crème dans les plis cutanés et sur les zones rouges en répétant l’application plusieurs fois par jour.